Cependant, dès l'entrée, une mise en garde précise les limites du sujet. L'association SEREST tient à définir le sens de sa démarche : l'exposition présentée n'a pas pour objet de faire l'apologie d'un certain type de médecine dite "parallèle" ni de préconiser l'emploi d'une quelconque forme thérapeutique, mais de présenter documents et témoignages ayant trait aux faits et croyances en matière de médecine traditionnelle, tels qu'ils se présentaient au cours des siècles antérieurs et tels qu'ils ont survécu le cas échéant jusqu'à nos jours. Longtemps - et encore - méprisés par les détenteurs d'un savoir officiel, acquis sur les bancs de l'université, les "anciens" éprouvent souvent des réticences à confier les procédés employés avec succès par leurs pères et par eux-mêmes. Le président de la SEREST, Hugues Berton, souligne : "Il est important qu'à travers leur propre culture, ces gens ne se sentent pas méprisés. Il ne s'agit pas tant pour nous de collecter informations et objets "rares" que d'assurer, selon nos faibles moyens, la transmission et la continuation d'un héritage capital qui fait partie intégrante de notre patrimoine. Nous ne travaillons pas tant pour nous-mêmes que pour les générations à venir, car nous savons qu'un monde qui a perdu ses racines n'a guère d'espoir de survie." Page suivante, cliquer ici
Installée au coeur du massif du Mezenc-Gerbier, l'exposition proposée par la Société d'Etudes et de Recherches des Survivances Traditionnelles (SEREST) offre au public un vaste panorama de la médecine traditionnelle issue des premiers âges de l'humanité et plus particulièrement des croyances et usages médicinaux en milieu rural et dans les campagnes auvergnates aux XIX et XXème siècles. Utilisant végétaux, animaux, minéraux et rituels magiques, l'homme a toujours tenté de soulager ses souffrances au fil des siècles, en inventant peu à peu des remèdes adaptés à ses maux. Fruit d'un travail de recherches ethnologiques et de collectages de terrain, cette exposition riche et dense retrace l'élaboration d'un savoir encore bien vivace, quoique très discret au niveau de ses manifestations. Il est investi de la croyance populaire, notamment en milieu rural où sorciers et guérisseurs jouissent parfois encore d'un crédit supérieur à celui du "docteur de la ville" pour "lever le feu", faire disparaître verrues et entorses, ou encore opérer des cures d'ordre psychosociologique à caractère magique.
Exposition Médecine traditionnelle et sorcellerie en Velay-Vivarais Musée de Borée (07) fermé par décision du Conseil Municipal Si vous souhaitez nous louer l’exposition dans le cadre d’un projet, veuillez nous contater à l’adresse ethnoserest@wanadoo.fr
ACTIVITES
[./presentation_serestpag.html]
[./exposition_sorcellerie_croyancepag.html]
[./expo_med_02pag.html]
[./salle2pag.html]
[./salle1pag.html]
[./bois_gravepag.html]
[./racine2pag.html]
[./projets_01pag.html]
[./passe_01pag.html]
[./journal_01pag.html]
[./publications_010pag.html]
[./conferences_01pag.html]
[./exposition_sorcellerie_croyancepag.html]
[./activite_010pag.html]
[./agenda_01pag.html]
[./actualite_01pag.html]
[./archives_01pag.html]
[./expo_med_02pag.html]
[Web Creator] [LMSOFT]